Point sur la situation

A l’heure où j’écris ces lignes, je suis épuisée. Je sens le vieux lait caillé, je porte une couche, j’ai mal partout, une cicatrice parcourt le bas de mon ventre, mon nombril ne ressemble plus à rien, des feuilles de chou garnissent mon soutien-gorge et je ne suis pas sortie à plus de 100 mètres de la maison depuis 4 jours.

A l’heure où j’écris ces lignes, un petit être que je ne connais pas encore vraiment fait des petits bruits bizarres à côté de moi, et je sais que ça signifie qu’il va bientôt falloir aller mélanger 30g de lait en poudre à 90ml d’eau.

A l’heure où j’écris ces lignes, les français espèrent de tout leur coeur réitérer l’exploit de 98 et remporter une nouvelle fois la coupe du monde. De mon côté, j’espère de tout mon coeur réitérer l’exploit de cette nuit et réussir à dormir à nouveau plus de 2h consécutives. Si ça arrive j’aurais vraiment l’impression d’être championne du monde.

A l’heure où j’écris ces lignes, cela fait 9 jours que mon couple est devenu une famille. Et bordel, c’est quand même une sacrée aventure !